Fabrice Ainaut

 

…Issu des ultimes générations venues à l’art construit, Fabrice Ainaut développe à sa façon les avancées de cette expression physique aux multiples combinatoires, dont il a su tirer les dispositifs et les effets les plus pénétrants, qui déroutent les codes de perception attachés à l’inertie de l’image. D’abord passé par les instances de l’orthodoxie géométrique dans le sillage d’Arden Quin, qui préconisait le procédé du tableau transformable, il gagne peu à peu son autonomie, s’intéresse à l’art africain, se passionne pour les systèmes sériels et se tourne vers le mouvement et son inscription dans l’espace, au plus prés des innovations du monde actuel…

… Voilà une démarche truffée d’idées et de perspectives en phase avec notre aujourd’hui. En somme, l’œuvre à la fois inquiète et cohérente de Fabrice Ainaut, donne plus que des promesses. Elle est prête pour demain. …

Gérard Xuriguera – Paris, Juin 2016

Collection publiques : 

  • The Dentsu Aegis Network Collection Toronto.

  • Mobile MADI Fondation, Budapest.

Expositions personnelles : 

2020 : Château des Tourelles, « Au rythme des contrastes « , France.

2019 : Viktoria’s Gallery, Slovaquie.

2018 : Galerie Zavodny, République Tchèque.
2018, Été Concret, Institut Français de Bratislava, Slovaquie.
Galerie La Ligne, Zurich.

2016 : Galerie 55bellechasse, Paris.

2010 : Galerie Akié Arichi, Paris.

Expositions collectives

2022 : Espace Atelier-Edition Fanal, « Transparence Volume », Bâle, Suisse.
Biennale de Caserta, Caserta, Italie.
Institut Français de Bratislava, « Cinétique II », Slovaquie.
Galerie Wagner, Hommage à Ivan Contreras Brunet, Paris.
Musée MACS, « Realités Nouvelles hors les murs », Santa Maria Capua Vetere, Italie.
Galerie Einszwei, « Cinétique II », Prague, République Tchèque.

2021 : Galerie Seine 55, « Abstract Group Show », Paris. 
Espace Atelier-Editions Fanal, « Artistes de l’édition », Bâle, Suisse.
Nuit Blanche 2021, Cachan, France.
Galerie NMarino, « Hommage à Octavio Herrera », Paris.
Espace artistique Stoffen, « Cinétique II », Stoffen, Allemagne.

2020 : Galerie Sehsaal, « Cinétique II », Vienne, Autriche.
A.C.I, « Convergences », Espace Christiane Peugeot, Paris.
Musée Lapidarium , « Cinétique II », Novigrad, Croatie.
Galerie Három hét, « Cinétique II », Budapest, Pologne.

2019 : Galerie Renate Kammer, « Cinétique II », Hambourg, Allemagne.
Galerie Saxon Art, « Super Madi Exhibition », Budapest, Hongrie.
Espace Atelier-Editions Fanal, « Cinétique II », Bâle, Suisse.
A.C.I, Château des Tourelles, Le Plessis-Trévise, France.

2018 : Galerie Abstract Project, « Cinétique II », Paris.
A.C.I, IKKP, Kunsthaus Rehau, Allemagne.
A.C.I, Centro Cultural Mario Monreal, Valence, Espagne.

2017 : Espace Atelier-Editions Fanal, « Nouvelles Editions », Bâle, Suisse.
Galerie Roy Sfeir, « Autour de Gérard Xuriguera », Paris.

2016 : Galerie La Ligne, « Light – Motion – Space », Zurich, Suisse.
« RN DATAs », Galerie Abstract Project, Paris.
Galerie 55Bellechasse’s, Belle-Night 1, Miami.
A.C.I, Collège Officiel des Architectes de Grenade, Espagne.

2015 : Musée en Herbe « Tombol’Art », Paris.
Galerie à L’Écu de France, « Couleurs et illusions », Viroflay.
Bleu, Blanc, Noir, A.C.I., Paris.

2014 : Monochromes, A.C.I., Paris.
Galerie NMariño, Sculptures Grands et jeunes », Paris.

2013 : Portes Ouvertes De Cachan.
Musée en Herbe « Made in light », Paris.
Galerie Grand E’terna, « Abstraction Contemporaine », Paris.

2012 : Portes Ouvertes De Cachan.
Galerie Grand E’terna, « Les artistes des Réalités Nouvelles », Paris.

2011 : Galerie NMariño, « Art Construit », Paris.
Galerie Grand E’terna, « Les artistes des Réalités Nouvelles », Paris.

2010 : Galerie NMariño, Paris.
Galerie Lavignes Bastille, Paris.

2008 : Galerie NMariño, Paris.

Pour plus de renseignements :