Gallerie Wagner - Le Touquet
Membre du Comité Professionnel des Galeries d'Art
• Expositions : 19 Rue des Grands Augustins 75006 Paris
• Siège : 96 Rue de Paris 62520 Le Touquet Paris-Plage
06 62 16 16 28 • 01 42 03 79 43 contact@galeriewagner.com

Galerie Wagner > Résidents > Aurelie NEMOURS

Aurelie NEMOURS

  • Née à Paris en 1910 et décédée à Paris en 2005 / Born in Paris in 1910 and died in Paris in 2005
  • 1921 : Etudie les arts égyptien et byzantin à l’Ecole du Louvre / Studied Egyptian and Byzantine art at the Ecole du Louvre
  • 1941 : Etudie à l’académie d’André Lhote / Studied at the André Lhote academy
  • 1946 : Expose au Salon d’Art Sacré et se passionne pour le vitrail / Exhibits at the Salon d’Art Sacré and is passionate about stained glass
  • 1948 – 1951 : Fréquente l’atelier de Fernand Léger / Attends Fernand Léger’s studio
  • 1957 : Elle adhère au groupe “ESPACE” crée par André Bloc /  Joins the « ESPACE » group created by André Bloc
  • 1961 : Première exposition personnelle à Londres / first solo exhibition in London
  • 1965-1970 : Le carré devient la forme récurrente dans son œuvre / The square becomes the recurrent form in her work
  • 1998 : Elle réalise les vitraux du Prieuré Notre-Dame de Salagon à Mane (Alpes de Haute-Provence) / She creates the stained glass windows of the Notre-Dame de Salagon Priory in Mane (Alpes de Haute-Provence)
  • 2001 : Création du prix Aurelie Nemours par l’artiste / Creation of the Aurelie Nemours prize by the artist
  • 2005 : Rétrospective au Centre Pompidou à Paris / Retrospective at the Centre Pompidou in Paris
  • 2005 : La Ville de Rennes investit 1,6 millions d’euros pour son oeuvre post-mortem “Alignement du XXIème siècle” (72 colonnes de granit gris, hautes de 4,5m, placées à intervalles réguliers) /  The City of Rennes invests 1.6 million euros for his post-mortem work « Alignement du XXIème siècle » (72 grey granite columns, 4.5m high, placed at regular intervals)

FR

Depuis son « entrée en peinture » Aurelie Nemours poursuit implacablement son travail sur l’abstraction géométrique. L’emploi de la couleur domine la structure à un point tel que la couleur devient tromperie. Qu’il s’agisse du « Rythme du millimètre » ou des « Structures du silence », c’est toujours à cette recherche exigeante qu’elle consacre sa création. Dans cet univers ou la courbe ou même la diagonale sont proscrits, elle mène à son terme cette recherche fondamentale, sans concession. Qu’il s’agisse des recherches sur le rythme du millimètre où sa quête d’une couleur pure, Aurélie Nemours montre le caractère plus exigent, jour après jour, de cette peinture.

En 1994, Aurelie Nemours recevra le Grand Prix National de Peinture. L’œuvre d’Aurelie Nemours peut être subdivisé en périodes. C’est à partir de l’exposition de 1953 (Galerie Allendy, Paris) que l’artiste a limité, presque sans exception, la structure de toutes ses œuvres aux seules verticales et horizontales, ce qui constituera la caractéristique de l’ensemble de son œuvre. Carrés. Rectangles. Juxtapositions complexes. Colorations et contrastes. Nemours souhaite « installer le vide », selon ses propres mots. L’aboutissement de ce travail de rigueur, ira vers une ascèse limitée aux carrés et rectangles noirs ou gris, travail de l’espace et de la matière.

« L’art est peut-être une des voies humaines les plus nobles. Une voie dans laquelle on peut essayer de dire l’espoir, le progrès, la marche sans fin de l’homme sur la terre.
Le seul vrai et unique programme : le fait que l’homme doive marcher ».

Aurelie Nemours

 

EN 

Since her  » debut in painting  » Aurelie Nemours has relentlessly pursued her work on geometric abstraction. The use of colour dominates the structure to such an extent that colour becomes trickery. Whether it is « Rythme du millimètre » or « Structures du silence », it is always to this rigorous research that she dedicates her creation. In this universe where the curve or even the diagonal are banned, she carries out this fundamental research without concession. Whether it is research into the rhythm of the millimetre or her quest for pure colour, Aurélie Nemours shows the increasingly demanding nature of this painting day after day.
In 1994, Aurelie Nemours was awarded the Grand Prix National de Peinture. The work of Aurelie Nemours can be divided into periods. From the 1953 exhibition (Galerie Allendy, Paris) onwards, the artist limited the structure of all her works, almost without exception, to verticals and horizontals only, which will be the characteristic of her entire work. Squares. Rectangles. Complex juxtapositions. Colours and contrasts. Nemours wanted to « install the void », in his own words. The result of this meticulous work will be an asceticism limited to black or grey squares and rectangles, work on space and material.

« Art is perhaps one of the noblest human paths. A path in which one can try to express hope, progress, the endless journey of man on earth.
The only true and unique programme: the fact that man must walk. »

Aurelie Nemours

 

Collections publiques / Public collections :

 

Commandes Publiques / Public commissions :

  • 1971 : Commande par l’Etat d’une tapisserie, en 3 exemplaires. L’un des exemplaires est exposé à la 5e Biennale internationale de la tapisserie de Lausanne en 1971 / Ordered by the State for a tapestry, in 3 copies. One of the pieces is exhibited at the 5th International Tapestry Biennial in Lausanne in 1971.
  • 1981 : Commande de deux autres tapisseries. Le carton de la première reprend le motif d’une peinture sur papier intitulée Point pluriel de 1971. Elles entrent dans les collections du Mobilier national en 1986 pour la première, en 1985 pour la seconde / Ordered for two other tapestries. The cardboard of the first one takes up the motif of a painting on paper entitled Point pluriel from 1971. The first tapestry entered the collections of the Mobilier national in 1986 and the second in 1985.
  • 1990 : Commande de la Manufacture nationale de Sèvres qui célèbre son 250e anniversaire d’une pièce en volume en porcelaine / Ordered by the Manufacture nationale de Sèvres to celebrate its 250th anniversary with a porcelain volume piece.
  • 1991 : Commande d’une décoration, sur proposition de la Délégation aux arts plastiques, pour le Conservatoire national supérieur de musique et de danse qui vient d’être construit dans le parc de La Villette à Paris par Christian de Portzamparc / Ordered by the Délégation aux Arts Plastiques to decorate the Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse which has just been built in the Parc de La Villette in Paris by Christian de Portzamparc.
  • 1997 : Commande de la Délégation aux arts plastiques pour concevoir les vitraux du prieuré de Notre-Dame de Salagon (Alpes de Haute-Provence) / Ordered by the Délégation aux arts plastiques to design the stained glass windows of the Notre-Dame de Salagon priory (Alpes de Haute-Provence).
  • 2004-2006 : Commande publique d’un ensemble monumental en plein air, à l’initiative de la Ville de Rennes à la suite de l’exposition de l’artiste qui s’était tenue au musée des beaux-arts. La commande est soutenue par l’État, les collectivités territoriales et un nombre important de mécènes privés / Public commission for a monumental outdoor ensemble, on the initiative of the City of Rennes following the artist’s exhibition at the Musée des Beaux-Arts. The commission is supported by the State, local authorities and a large number of private patrons.