Dana et Stéphane Maitec

Dana Maitec

  • Née en 1970 à Onești
  • Directrice artistique chez Panoceanic Films, Bucarest.

Stéphane Maitec

  • Né à Bucarest en 1957
  • Diplômé du Lycée Nicolae Tonitza de Bucarest en 197 et de l’Académie des Beaux-Arts Ioan Grigorescu en 1984

  • Ensemble depuis 1994 et en art-duo depuis 2002
  • Membres de la Maison des Artistes
  • Leurs photographies ont été publiées dans de prestigieuses publications internationales, dont le Financial Times, Elle International, Worth Magazine, Where Magazine et Paris Magazine.
  • Vivent et travaillent à Paris, France

Les séries de photos de Dana et Stéphane Maïte sont une preuve évidente de leur recherche expérimentale, incessante et vivante. L’éclairage a toujours été pour le couple une préoccupation majeure dans leur travail. La nouvelle série de photos met en avant la lumière comme principal protagoniste créatif; la volumétrie colorée multicouche. Nous voyons dans ces nouvelles images presque sculpturales proche de la peinture, le résultat d’une redécouverte mystérieuse de la photographie.
En laissant de côté leur regard sur le figuratif, les deux artistes mettent la couleur, la forme et la réflexion au centre de leur investigation photographique. Le décor n’est plus un paysage visible mais devient partie intégrante de l’image, dans une révélation spectaculaire et révélatrice des potentialités créatives de travailler avec la lumière naturelle.

Leur nouveau travail est un passage de la photographie figurative à la photographie non figurative et abstraite, un changement inattendu du concret et de la matérialité du figuratif à la douceur de l’image : l’apesanteur de formes et de couleurs créée par la lumière.
Dans un monde où la technologie revendique une puissance toujours croissante dans le processus de fabrication de l’image, Dana et Stéphane Maïtec font un usage authentique de la photographie. La technologie est dans leur travail un facteur très discret, légèrement perceptible.

Les nouvelles photographies sont créées dans l’intimité de leur studio, avec de la lumière naturelle. Ils dévoilent discrètement un processus dans lequel la caméra enregistre la naissance des couleurs, des volumes, des formes réfléchies et des couches sans aucune intervention technique, sinon celle de la caméra témoin du moment privilégié où la lumière, les reflets et les objets interfèrent. Les deux photographes ont abandonné un moment leur recherche centrée sur les figures pour étudier les frontières entre la photographie, la peinture et la sculpture légère, un manifeste non déclaré pour un nouveau genre artistique fluide. Une nouvelle et audacieuse réaffirmation de la lumière et un plaidoyer pour une intervention minimaliste et sans technologie de l’artiste.

Collections privées : 

Bucarest, Paris, Monaco, Londres, Genève, Berlin, Rome, USA (NY, LA, Palm Springs, Las Vegas, East Hamptons, Miami, Boston, etc.), Hong Kong, Arabie Saoudite, Australie, Nouvelle-Zélande , Allemagne, Mexique.

Collections publiques : 

  • Musée National d’Art de Roumanie,
  • Bonte Foundation
  • Alcabideche, Portugal,
  • University Stevens
  • Institute of Technology, NY/USA

Expositions personnelles : 

2019 – 2020 : #Maitec, Bois, Or, Lumière, Musée National d’Art de Roumanie, Bucarest

2018 : Constructure, Galerie NAG, Paris

2018 : Reflections. Vers un nouvel art de la lumière fluide, ICR Paris / Médiathèque Jacques Baumel / Rueil-Malmaison, France

2017 Glasshouse, Beverly Hills / Los Angeles, États-Unis

2014 : Crowning Heads Machine, Galerie Anne & Just Jaeckin, Paris, 2014

2013 : Crowning Heads Machine, Festival International Les Rencontres d’Arles/ La Galerie de Poche, Arles, France

2009 : Festival international Les Rencontres d’Arles, Arles, France
Mémoires d’un dandy, La Galerie de Poche, Arles, France
Les pinceaux de Ben-Ami Koller, La Galerie de Poche, Arles, France

2006 – 2009 : Les artistes roumains de Paris dans leurs ateliers, Exposition itinérante, Bruxelles, Nantes, Strasbourg, Charlemagne, Bruxelles, Anvers, Amsterdam

2005 : Les artistes roumains de Paris dans leurs ateliers, Ministère des Affaires étrangères, Bucarest

2004 : Les artistes roumains de Paris dans leurs ateliers, Institut Culturel Roumain, Paris

Expositions collectives

2022 : « micro-macro-Trans CORDIAL” Galerie Arcub, Bucarest

2018 : Join the Dots, Imago Mundi – Luciano Benetton Collection, Salone degli Incanti, Trieste, Italie

2016 : Café Flore, 2artAngels & Galerie Anne & Just Jaeckin, Paris

Pour plus de renseignements :